Réussir la pose d’une fenêtre

Les fenêtres sont des éléments très importants en termes de confort et de sécurité d’une maison. Il convient donc de connaître les différents types de matériaux utilisés pour leur fabrication pour faire le bon choix. En effet, le choix du matériau aura une influence sur les performances de la fenêtre en termes d’entretien, d’isolation et de sécurité. Il existe aussi différents types de procédés pour la pose d’une fenêtre. Ce dernier paramètre déterminera le type de travaux à effectuer, mais aussi l’esthétique de la fenêtre une fois posée.

Quel matériau choisir pour ses fenêtres ?

Les principaux matériaux utilisés pour la fabrication de fenêtre sont le PVC, l’aluminium et le bois. Le choix du matériau d’une fenêtre se fera notamment en fonction du budget, mais aussi en fonction des besoins du propriétaire. Le PVC est un matériau moderne au même titre que l’aluminium. Les fenêtres en PVC sont les moins coûteuses. Malgré cela, ce matériau offre d’excellentes performances en matière d’isolation et de durabilité. Le PVC est étanche à l’eau et à l’air. Tout comme l’aluminium, ce matériau ne craint pas l’humidité. Le PVC est toutefois moins rigide que le bois ou l’aluminium. Il n’est donc pas adapté aux fenêtres de grandes dimensions et aux baies vitrées.

L’aluminium et le matériau de référence pour la fabrication de menuiseries modernes. Sa grande rigidité et son faible poids le rendent idéal pour les fenêtres et baies vitrées coulissantes de grandes dimensions. Particulièrement esthétique, l’aluminium tout comme le PVC est disponible en diverses couleurs et finitions. Ce matériau est aussi facile d’entretien du fait qu’il ne craint pas l’eau. L’aluminium, quant à lui, est beaucoup moins performant en matière d’isolation, même s’il est imperméable à l’eau et à l’air. L’installation d’un pont thermique ou d’un double vitrage est conseillée pour disposer d’un meilleur confort thermique. Le bois est un matériau reconnu pour son élégance naturelle. Personnalisable à souhait (sculptures, gravures, vernis, teintes, peintures, …), ce matériau dispose d’excellentes performances en termes d’isolation. Le bois demande toutefois plus d’entretien que le PVC et l’aluminium.

En effet, le bois offre moins de résistance à l’humidité. Rigide et solide, le bois, au même titre que l’aluminium, est adapté aux menuiseries disposant de cadre de grandes dimensions. Le bois et l’aluminium offrent aussi plus de sécurité contre les éventuelles effractions. Le bois et l’aluminium sont plus aptes à garder leur intégrité structurelle lorsqu’ils sont soumis à une force extérieure.

Réussir la pose d'une fenêtre

Les différents types de poses de fenêtres

La pose d’une fenêtre reste la même, peu importe le matériau choisi. Il existe 4 type de procédés pour la pose d’une fenêtre : la pose en rénovation, en feuillure, en applique et en tunnel. La pose en rénovation permet de garder l’ancien dormant, à condition d’installer de nouvelles fenêtres correspondantes aux dimensions de l’ancienne. La nouvelle fenêtre est directement installée sur le cadre de l’ancienne. Le bon état et la stabilité de l’ancien cadre sont essentiels. La pose en feuillure consiste à encastrer le dormant de la nouvelle fenêtre dans le mur. Des travaux de maçonnerie sont donc nécessaires. Cette pose nécessite le remplacement de l’ensemble des menuiseries de l’ancienne fenêtre par celui de la nouvelle. La pose en applique consiste à installer l’ensemble de la nouvelle fenêtre au ras du mur.

Elle est souvent pratiquée pour des constructions neuves. En effet, ce type de pose nécessite de modifier la maçonnerie et l’installation d’une isolation intérieure dans le cadre d’une rénovation. Enfin, la pose en tunnel consiste à installer l’ensemble de la fenêtre dans l’épaisseur du mur. Le dormant de la fenêtre doit être notamment posé à distance égale des faces du mur. Ce type de pose nécessite un mur assez épais pour pouvoir accueillir l’ensemble des éléments composants la fenêtre, mais aussi pour assurer la solidité de l’ouvrage.